Jordanka Milkova - Mezzosoprano

La cantatrice mezzo-soprano Jordanka Milkova a étudié le chant à l’Académie de musique de sa ville natale, Sofia. Elle a ensuite poursuivi sa formation au Studio Suisse d’Opéra, à la Haute école des arts de Berne, dont elle est ressortie diplômée avec mention. Parallèlement, elle a interprété des rôles majeurs au Théâtre Orchestre Bienne-Soleure. Elle a intégré le Stadttheater Pforzheim par la suite, avant de devenir, quelques années plus tard, membre de l’ensemble du Staatstheater Nürnberg, où elle s'est constitué un large répertoire dans le registre mezzo. De nombreux engagements la conduisent ensuite à se produire sur des scènes d’opéra et de théâtre dans toute l’Europe: à l’Helsinki Music Center, au Tampere Hall en Finlande, à la Tonhalle de Zurich, au KKL Luzern, au Théâtre de Bâle et au Grand Casino de Bâle, à la Tonhalle de Düsseldorf, à la Philharmonie de Sofia, à l’Aalto Theater d’Essen, au Théâtre National du Luxembourg, au Teatro Comunale di Ferrara, au Teatro Comunale Luciano Pavarotti di Modena, au Mikhailovsky Theater à Saint-Petersbourg, Opernhaus de Halle, à Augsbourg, Fribourg-en-Brisgau, au Theater am Revier de Gelsenkirchen, au Theater Lübeck, au Stadttheater Bern et au Casino Bern, au Opéra-Théâtre de Metz Métropole ainsi qu’au Oper im Steinbruch à St. Margarethen en Autriche et au Murten Classics. 

Artiste invitée pendant trois saisons au Festival d’opéra de  Savonlinna en Finlande, elle a fait ses débuts très remarqués dans le rôle d’Ortrud. Par la suite, elle est engagée par le Hong Kong Arts Festivalpour le même rôle.

Aux  Internationalen Maifestspielen in Wiesbaden Jordanka Milkova chantait la partie de la Venus à coté de Klaus Florion Vogt comme Tannhäuser.

Son vaste répertoire couvre les grandes parties de mezzo-soprano telles que Carmen, Dalila, Eboli, Amneris, Ulrica, Marfa, Clytemnestre, Jezibaba, La princesse étrangère, Nicklausse, Ascanio, Le compositeur, Annio, Hänsel ainsi que Fenena, Suzuki, Maddalena, Dorabella, Erda et bien d’autres. En tant que chanteuse lyrique, elle donne régulièrement des récitals dédiés à des chefs d’oeuvre. Font partie de son répertoire, entre autres, le Requiem de Verdi, le Requiem de W.A. Mozart, les symphonies n° 2, n° 3 et n° 8 de Gustav Mahler, les Sieben Lieder d’Alma Mahler, le Stabat Mater d’Antonin Dvorak, la Symphonie des chants plaintifs de Henryk M. Gorecki et les Wesendoncklieder de Richard Wagner.

Plusieurs critiques du magazine «Opernwelt» ont élu Jordanka Milkova «meilleure jeune artiste» pour son interprétation d’Amneris.

 la Semperoper Dresden Jordanka Milkova va faire sa début comme Camen au cours de la saison 2020/2021. De même, l’artiste interprétera avec le Berner Kammerorchester «Das Lied von der Erde» de Mahler sous la direction de Philippe Bach.

Bern, en septembre 2020

Biographie - PDF